Le blog
de nos agents

Des méthodes de lutte qui font mouche !

Des méthodes de lutte qui font mouche !

L’été s’est bien installé à Paris, la capitale doit s’accommoder d’un nuisible propre à la saison : la mouche ! Les mouches sont un véritable fléau pour les CHR. Sources de nombreux désagréments pour les clients, elles sont très souvent synonymes d’insalubrité et peuvent alors nuire à votre image. Existe-t-il réellement des astuces pour éviter d’être envahi ? Comment faut-il agir en cas d’infestation ? Mais surtout quels sont les dommages possibles de ces nuisibles sur la santé humaine ? Nos agents ont mené leur enquête et vous livrent tous leurs secrets sur ces ennemis de l’été !

Les mouches : une menace pour la sécurité alimentaire

Déjà dans l’Antiquité les mouches étaient symboles de maladie et de mort. Aujourd’hui elles sont synonymes de maladies et d’insalubrité. Et pour cause : les mouches sont réputées pour héberger un certain nombre d’agents pathogènes (plus de 100 agents pathogènes par mouche). Ces nuisibles deviennent alors vecteurs de maladies infectieuses telles que le choléra, le typhus, la fièvre typhoïde, la diphtérie, la dysenterie… Elles peuvent même être à l’origine d’autres types d’infections comme E.coli ou la salmonellose. Les agents pathogènes se retrouvent essentiellement sur leurs pattes et leurs ailes : les extrémités en contact avec l’environnement extérieur. Lorsqu’elle se nourrit, la mouche régurgite son dernier repas. Ce sont ces excréments qui transmettent différentes bactéries à nos aliments.

Partant de ce principe, le contact des mouches avec la nourriture devient un risque à ne pas négliger pour la santé humaine.

Bars et magasins d’alcool sont des proies faciles pour les mouches et les drosophiles. Attirées par les lieux humides et mal ventilés, elles peuvent proliférer dans les lieux de fermentation et de décomposition des alcools.

Les CHR peuvent également se retrouver victimes de ces invasions. Nos agents se retrouvent régulièrement confrontés à des remontées de mouches et de drosophiles émanant des siphons de cuisine. Ces invasions sont essentiellement liées au nettoyage à grand coup de jets d’eau : les siphons se retrouvent gorgés d’eau et d’aliments en décomposition, faisant de ce terrain une aire propice à la prolifération des mouches, des drosophiles et de leurs larves.

Peut-on se prémunir de ces invasions ?

Les mouches ont toujours suivi l’activité humaine, il est donc très compliqué de s’en prémunir et d’éviter l’infestation.

Vous pouvez tenter d’utiliser des répulsifs, certains sont même prévus pour être directement vaporisés sur les murs, mais leur efficacité reste moindre. De plus les répulsifs restent des insecticides et sont des substances dont l’utilisation vise l’élimination du nuisible. La présence de pesticides contrindique leur utilisation dans le cadre d’une activité en lien avec la manipulation des aliments… Sans compter que l’ensemble des répulsifs proposés en grande surface ne sont ni homologués ni certifiés pour être utilisées dans les milieux alimentaires. Chez l’Étoile 3D, nous disposons de répulsifs homologués pour le milieu de la restauration, contrairement à ceux que vous pourriez trouver en grande surface.

Comment agir en cas d’infestation ?

Les mouches se reproduisent très rapidement, les femelles pouvant pondre de 500 à 1000 œufs au cours de leur vie. Vous l’aurez compris, se prémunir d’une invasion n’est pas une mince affaire.

Nos agents spécialisés ont tout de même plusieurs solutions à vous proposer. Les traitements par fumigation nous permettent d’agir ponctuellement : nous mettons en place des fumigènes garantis sans retombés. Si la source du problème résiste à cette technique, il y a un risque qu’il se perpétue. Nous mettons alors en place une intervention rapprochée avec fumigation et pulvérisation. Tous les produits que nous utilisons sont homologués et certifiés pour être utilisés en milieu alimentaire.

Notre dernière arme anti-nuisible des plus redoutables : le destructeur électrique d’insectes volant (DEIV). Il s’agit d’un équipement qui n’a plus à prouver son efficacité contre les mouches et tous les insectes volants (y compris les moustiques, les mites et les drosophiles). L’appareil est composé de trois parties. Le tube ultraviolet permet d’attirer les insectes. La grille électrifiée à forte tension élimine les nuisibles, tout en garantissant votre sécurité par sa faible intensité. Un réservoir plaqué de glue pour éviter qu’ils ne retombent dans les denrées alimentaires. Les glues que nous utilisons sur nos DEIV sont homologuées pour le milieu de la restauration. Cet outil fonctionne sur circuit, 24h / 24, afin de garantir une pleine efficacité la nuit, période durant laquelle les mouches sont attirées par les néons.

Nos agents de l’Étoile interviennent pour garantir une efficacité maximale du DEIV. Nous venons analyser vos locaux pour évaluer les risques potentiels, identifions les ennemis en question, trouvons le DEIV adapté à vos locaux et choisissons l’emplacement d’implantation de l’outil. Une fois installé, nous vérifions l’efficacité du DEIV quatre fois par an en relevant les pièges à colle. Ce contrôle nous permet d’observer l’évolution des nuisibles et d’adapter nos méthodes de lutte. Pour nos agents, l’accompagnement est une priorité. Depuis 55 ans, nous avons su préserver notre accompagnement artisanal couplé à la réactivité d’une grande entreprise.

Articles Recommandés
Souris à Paris : quels gestes clés pour se prémunir ?
Souris à Paris : quels gestes clés pour se prémunir ?
Lire l'article
Ne soyez plus pris pour des pigeons
Ne soyez plus pris pour des pigeons
Lire l'article
Les moustiques tigre sont entrés dans Paris
Les moustiques tigre sont entrés dans Paris
Lire l'article