Le blog
de nos agents

Ça fourmille à Paris !

Ça fourmille à Paris !

C’est l’arrivée des beaux jours à Paris ! Et quand le soleil brille dans la capitale, les rues, les parcs et les terrasses se remplissent en un éclair ! Touristes et Parisiens ne sont pas les seuls à fourmiller dans les rues de la ville lumière : les fourmis sont également de la partie. Leur lieu de prédilection : les hôtels, les cliniques, les hôpitaux et les restaurants.

D’où viennent-elles ? Pourquoi surgissent-elles dans nos habitations au printemps ? Comment pouvez-vous déterminer l’ampleur de l’invasion ? Nous vous livrons tous nos secrets dans ce nouveau dossier déclassifié !

Comment s’organise une colonie de fourmis ?

En France on distingue près de 160 espèces de fourmis. Pour chacune de ces espèces, les colonies s’organisent en castes : on retrouve ainsi les reines, les ouvrières et les soldats.

Les reines sont les femelles fécondes de la colonie qui pondent les œufs. On les différencie généralement de l’ensemble de la colonie de par leur taille et celle de leurs ailes. Dans le cas de certaines espèces, on peut ne retrouver qu’une reine par colonie.

Les ouvrières sont des fourmis asexuées, elles sont chargées de l’approvisionnement en nourriture de la colonie. Si une fourmi ouvrière trouve une source de nourriture, elle laisse une empreinte odorante (phéromones) sur son chemin de retour à la colonie. Cette traçabilité permet aux autres fourmis de la colonie de remonter la piste jusqu’au lieu d’approvisionnement. C’est ce qui entraine les longues trainées de fourmis entre un nid et votre cuisine !

Les soldats sont la dernière caste des fourmis. Ils ont la même taille que les ouvrières mais se démarquent grâce à une mâchoire bien plus large ! Leur mission est celle de la défense de la colonie, leur présence dans une colonie peut donc varier en fonction de la saison. Ils sont également ailés mais de taille plus petite que les reines.

Qui sont les principales victimes de ces nuisibles ?

Ces petits nuisibles touchent tout le monde, et plus particulièrement les professionnels ! Attirés par la nourriture sucrée, les hôtel, cliniques, restaurants et hôpitaux y sont confrontés tous les ans avec l’arrivée des beaux jours !

Les hôtels de luxe parisiens sont une proie facile. L’accueil des clients est souvent effectué avec des pâtes de fruits, mais les touristes ne sont pas les seuls à se régaler : les fourmis en sont particulièrement friandes. Pour éviter les mauvaises surprises de ce genre, il est indispensable de ne laisser aucune nourriture à disposition de ces nuisibles !

Les bureaux et les magasins sont également en proie aux invasions. Pour gérer ce genre de prolifération, nos agents favorisent le traitement des conséquences, la colonie étant très souvent cachée et inaccessible. En tous les cas, nous gérons toujours la situation, même si la fourmilière n’est pas forcément repérée.

Quels sont les gestes à adopter pour vos prémunir d’une invasion ?

Hôteliers, restaurateurs, responsables de CHR, rassurez-vous, une invasion de fourmis n’est en aucun cas synonyme d’insalubrité. Cependant, quelques gestes d’entretien fréquents vous permettront d’éviter la prolifération de ces insectes.

Les fourmis sont essentiellement attirées par la nourriture, et plus particulièrement les aliments sucrés et collants. Pour lutter contre ces ennemis à l’approche de la saison estivale, pensez à éloigner toutes sources de tentation.

Articles Recommandés
Guêpes : pourquoi sont-elles si nombreuses depuis cet été ?
Guêpes : pourquoi sont-elles si nombreuses depuis cet été ?
Lire l'article
Souris à Paris : quels gestes clés pour se prémunir ?
Souris à Paris : quels gestes clés pour se prémunir ?
Lire l'article
Souvenirs de vacances : des punaises de lit dans vos valises
Souvenirs de vacances : des punaises de lit dans vos valises
Lire l'article